MODe9

Scroll to Info & Navigation

Versatile

Versatile…comme la météo d’aujourd’hui, comme mon humeur du moment et comme cette jupe…

Qui peut se la jouer chic, ethnique ou encore minimaliste, c’est selon son envie. Là ce sera plutôt minimaliste. Comme le post du jour d’ailleurs.

Jupe Isabel Marant, chemise H&M (ancienne), brogues Church’s, sac boy de Chanel, lunettes The row

Bonne semaine à tous !

Belt

Encore un de ces vêtements caméléon que j’affectionne particulièrement (comme je vous le disais l’autre jour). Ce manteau sans manches, déjà porté ici, a une tout autre allure une fois ceinturé.

Ce qui est le cas avec à peu près tout d’ailleurs (la fille qui égraine des évidences ! Je ne trouve pas l’inspiration à tous les coups, hein !) (mais c’est bien connu “ce n’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule” :-)). Moi, je ne le fais pas hyper souvent, sauf lorsque le tissus est fluide, car j’ai de la poitrine et ma taille n’est pas super fine, ça a donc tendance à me grossir. Mais sinon, vous pouvez en user et en abuser à volonté (en revanche pas du buffet :-)). C’est très beau, un manteau ou une veste ceinturé, ça apporte de la féminité et de la poésie, je trouve. Et dans un tout autre rayon, votre mec ceinturé aux barreaux du lit, c’est pas mal aussi…si il vous soule !! (ah ah what did you expect ?)

Manteau Cos (saison printemps/été), chemise Isabel Marant ainsi que la ceinture qui est ancienne, legging coupé en cycliste (remember !), brogues Zara, boy de Chanel, lunettes Céline

Vous êtes une adepte de la ceinture, vous ?

Reveal your style

La semaine dernière j’ai été invitée à une soirée Cosmopolitan / C& A. Soirée au cours de laquelle les blogueuses invitées concoctaient un petit stylisme avec les vêtements de la collection C&A, qui étaient ensuite incarnés par une des mannequins présente afin d’être immortalisés. Vous pouvez trouver  les différentes propositions qu’ont offertes les blogueuses ici, et voter (si j’ai tout compris, je crois que la blogueuse qui aura reçu le plus de “like” aura des choses à faire gagner à ses lectrices).

Bon, vous me connaissez maintenant et si je vous parle de ça c’est que j’ai une bonne raison. Non pas que je suis devenue dingue de C&A . Vous savez que pour la langue de bois, ce n’est pas ici qu’il faut venir. Je n’ai jamais rien eu à vous vendre et je ne vais pas commencer aujourd’hui. Ma bonne raison est que c’est en parfaite adéquation avec ce que je cherche à faire passer ici. C’est à dire…

Que la mode ne doit pas être élitiste,

Que ça ne doit pas être une affaire de marque ou de it-truc,

Que ce qui compte c’est de s’amuser avec les vêtements, les accessoires et que tout le monde peut le faire,

Qu’il n’est donc pas question de pouvoir d’achat (on peut même être à la mode en shoppant directement dans son armoire :-)),

Qu’il n’est pas non plus question de gabarit,

Que pour rendre une tenue actuelle, il suffit souvent d’un détail, d’un bon accessoire,

Que la mode ne doit pas être snob,

Qu’il suffit d’un peut d’imagination et de détournement pour mettre un peu de piquant dans une tenue à priori banale (par exemple pour cette tenue, je n’avais à disposition, comme accessoires, que quelques couvre-chefs, collants et ceintures. J’ai détourné un collant en noeud/lavallière et le petit pull très classique, c’est transformé en un petit haut coppred, plus actuel),

Qu’il ne faut pas chercher à tout prix à être “à la mode”,

Mais plutôt chercher son propre style, celui qui nous ressemble et nous va,

Voilà pourquoi il m’a semblé pertinent de vous parler de ça ici. Parce qu’aujourd’hui plus qu’avant, il est possible de trouver des choses sympas, sans taper dans son livret A, partout. Qu’il faut juste avoir l’oeil aiguisé pour dénicher les pièces qui ne font pas cheap (mais ça on pourra en reparler plus tard),

Et que de toute façon, même si l’on en a les moyens, il est de bon goût de mixer des pièces de “belle-facture” avec des pièces de la fast-fashion, cela révèle un esprit libre.

Et je suis repartie avec une petite illustration de ma pomme ! :-)

PS : Des nouveautés sur le Vide dressing  (www.videdressingmode9.fr)

Girouette

Outre le fait que je vous propose encore une énième variation autour du kaki, il sera question aujourd’hui de mea culpa.

Et oui, comme dit l’adage “il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis” et lorsque l’on aime la mode, il serait dommage de rester camper sur ses certitudes et ses a priori tant les choses évoluent tout le temps. La mode nous étonne, nous interpelle, nous bouscule, nous agace, nous séduit et c’est aussi en cela que je l’aime. Elle n’est pas figée et nous oblige à revoir sans cesse notre copie, à être ouvert et curieux, à être dans le temps présent !

De quoi est-ce que je parle exactement…

De ça…

Du défilé Louis Vuitton de Nicolas Ghesquière pour l’Automne. Il ne m’avait guère convaincue (voir ici). Et puis je suis tombée sur cette silhouette (ci dessus), portée dans la vraie vie (enfin la vie d’une fashionista taille 0 mais la vie en dehors des catwalk quand même !), et là, coup de coeur immédiat. Le temps d’infusion nécessaire ou le fait que cette robe (qui n’est peut-être même pas une Louis Vuitton d’ailleurs) soit débarrassée de sa connotation rétro trop 1er degré ? Mais cette ligne en A que j’avais trouvé importable, tout à coup, elle me parlait. Il faut dire aussi que la rigidité des cuirs et tissus du défilé n’aidaient pas à la transposition.

Cette silhouette, je l’avais donc en tête, lorsque samedi en me préparant j’ai voulu tester un truc. Cette jupe trouvée en friperie, il y a peu et qui était un peu grande pour moi, allait m’y aider. Ainsi ceinturée elle allait faire la blague (bon ok je n’ai pas la taille aussi étranglée que les demoiselles ci-dessus ! Ce qui forme un B plus qu’un A- si le A de ah ah ah).

C’est ainsi qu’aujourd’hui, je suis revenue sur ma position et que je peux dire que si cette coupe en A, va à une B, elle peut aller à une X, Y, Z :-) !!

Jupe et ceinture vintage, chemise Sandro (ancienne), chaussettes Tabio, chaussures Givenchy (anciennes), sac et lunettes Céline

Franges

Il suffit parfois de quelques franges pour donner un coup de fouet (ha ha) à une tenue ! Hi han

Ps : Rien à voir, mais je voulais signaler aux personnes qui me laissent des commentaires via Tumblr (et non par disqus, qui je sais ne fonctionne pas bien. Je crois qu’il faut avoir un compte Tumblr pour que ça marche correctement !), que je les remercie beaucoup et que j’aimerai  leur répondre mais que c’est impossible (sauf à répondre dans un post comme ici (!)). Et merci encore à celles qui commentent régulièrement ici (et qui ont trouvé comment ça fonctionne :-)), c’est important pour moi d’avoir des retours ! Des bises les filles !

Inspiration

1 - Oui à la jupe plissée (le plus : sa couleur argentée. Sans doute la Cédric Charlier) portée avec des runnings (cette fille on dirait Garance Doré, non ? C’est elle ?).

2 - Oui à la chemise liquette, longue et ouverte sur une jupe ou un pantalon pour un joli jeu de superpositions pas prise de tête.

3 - Oui au manteau XXL à l’imprimé fondu.

4 - Oui à la veste en jean smart, en jean brut et à la coupe impeccable.

Oui à la diversité de ces silhouettes, à l’opposé l’une de l’autre et pourtant toutes dans l’air du temps.

Collab

La stratégie marketing bien huilée, du Groupe H&M, qui consiste à faire monter très lentement la mayonnaise, commence à nous livrer quelques ingrédients qui composeront leur prochaine collab avec Alexander Wang (jusqu’à l’indigestion ? on verra ça…).

Cet opus risque fort d’attirer une clientèle plus jeune qu’à l’ordinaire, tant le jeune homme excelle dans la réinterprétation des codes du vestiaire sportif, si cher à la jeunesse 2.1.

On laissera donc l’ensemble legging/brassière à celles qui veulent préparer les prochains J.O de Bobsleigh (ou à Rihanna…hum hum) pour un remake de Rasta Rocket.

ainsi que les pièces trop caricaturales (comme cette parka oversize ! À moins de mesurer 1m80), au profit de petites pièces tels que chemise (une de ses spécialités), pull légèrement cropped, top ou encore d’une belle paire de boots qui j’en suis sûre feront parti de la collection et qui devraient prendre place durablement dans notre dressing.

Enfin moi ce que je préfère chez Alexander de Wang c’est quand même Alexander Wang !! :-) (cougar moi ? jamais de la vie ! ah ah)

Elle vous fait envie cette collab ou not at all (quel jeu de mot….je m’appelle Attal !)

Kaki part III

image

Si vous en avez marre, ne vous inquiétez pas ce n’est que le début :-) !

Une petite variation sur le même thème, toutefois, kaki et noir et en mode plus estivale qu’automnale (comme je le répète à chaque fois, puisqu’il fait beau profitons-en encore).

Cette jupe est canon car elle peut se porter de diverses façons. Les vêtements caméléons sont ceux que je préfère. Avec eux, on peut jouer à l’envie, du coup on s’en lasse beaucoup moins rapidement. Au contraire un vêtement qui ne se porte qu’avec tel type de chaussure, tel type de veste vous lassera irrémédiablement.

Je l’ai re-portée hier (c’est bon signe), avec des talons et ce n’était plus la même jupe !

Sinon, si vous ne savez pas quoi faire de votre pull, au lieu de bêtement le nouer autour de la taille, ou de le laisser pendouiller sur votre sac, servez-vous en d’écharpe, en nouant les manches artistiquement autour de votre cou. C’est le gimmick du moment !

Sinon renfilez-le (ou laissez votre chéri le porter !).

Jupe Isabel Marant étoile, chemise H&M (ancienne), sweat Zara (ancien), espadrilles Manebi, sac boy Chanel, lunettes the Row

Ah si j’étais riche !

Un petit aperçu de ce que j’aurai acheter cette saison si j’étais blindée…

Oui parce qu’entre la façon dont on s’habillerait si la notion d’argent n’existait pas (ah si la notion d’argent n’existait pas….tout un concept auquel la nature humaine est loin d’être préparée !) et la façon dont on s’habille réellement, il y a un gap, un gouffre, un monde…

Ceci étant dit, ces vêtements sont souvent bien trop précieux, leurs étoffes trop lourdes, leurs coupes parfois trop entravées pour que nous les portions au quotidien, ou tout du moins dans notre quotidien. Ainsi, il nous faudrait aussi changer de vie pour en profiter pleinement.

Imaginez-vous prendre le métro, allez chez le dentiste, à la boucherie et au Monop, emmener vos enfants au parc, ou tout simplement vous pointez au bureau dans de telles parures ! Déjà que moi, je passe pour l’excentrique du quartier avec mes tenues quelque peu décalées. Que j’ai enduré durant des années les regards en coin des autres mamans à la sortie de l’école, genre “mais où elle va celle-la sapée comme ça ?”.

Alors voilà, puisque nous on n’a ni chauffeur, ni soirées red-carpet, ni tout un staff qui gère les contraintes du quotidien à notre place, que l’on ne bosse pas au Vogue US (oui parce qu’ici même au Vogue, les filles vont bosser en jean) et que de toute façon on n’a pas 10 000 euros à claquer dans une tenue, et bien on se débrouille autrement et ce n’est pas si mal. La vie est bien faite, finalement.

(Je suis quand même un peu menteuse, car il y a tout un tas de trucs là-dedans que je porterai sans aucun doute, même pour descendre les poubelles !)

Et vous, vous auriez craqué sur quoi dans ces collections automne-hiver si  vous aviez les moyens ?

You talking to me !

You talking to me ? Ha ha (avouez, je n’ai pas l’air commode sur cette photo !).

Le cuir est très présent cette saison et pas seulement sous forme de slim ou de biker (presque trop facile), mais sur des pièces plus complexes comme une jupe midi corolle (comme ici), une robe polo, une jupe culotte, un pantalon boyfriend ou 7/8 large et surtout pas forcément en cuir noir.

Le problème est que ces pièces ne sont, non seulement pas évidentes (c’est clair que vous n’amortirez pas la bête, en la portant 3 fois par semaine), mais qu’elles sont en plus onéreuses (ce sera les vacances ou la jupe culotte ! Dites ça à votre mec ça va lui plaire. En plus les mecs détestent les jupes culottes ! :-)). Cela dit Zara nous a sorti un tissus qui imite parfaitement le cuir souple, sans en être (je ne suis pas convaincue mais pourquoi pas).

La bonne nouvelle (ou pas d’ailleurs ! hi hi c’est à vous de voir….)  est que l’on peut facilement trouver ce type de pièce en friperie (bon le cuir était souvent bien moins souple et fin à l’époque mais on ne peut pas tout avoir). Vous pouvez aussi les modifier quelque peu. Ma jupe est d’ailleurs une vintage qui m’a été offerte par ma copine Madoki. 

Chemise en jean Zara (new co), jupe vintage en cuir, méduses Robert Clergerie (hyper anciennes), sac boy de Chanel, lunettes The row

Vous pouvez toujours me dire “vas te faire kuirrrr un oeuf !” :-)